Comment enrichir son vocabulaire
07/03/2020
L’ordre des adjectifs en anglais
19/01/2021
Show all

Comment améliorer sa compréhension orale
Quelques conseils simples pour pratiquer efficacement l'écoute active

M es étudiants me demandent toujours comment améliorer leur compréhension orale. Il est certain qu’il est beaucoup plus facile de comprendre un texte écrit qu'un discours, un podcast ou un interlocuteur en chair et en os.
Il faut rappeler qu'il existe deux types d'écoute : l'écoute active (c'est-à-dire visant à comprendre tout ce que l'on écoute en faisant un effort constant et « actif ») et l'écoute passive (écouter des podcasts en fond sonore tout en faisant une autre activité, sans se concentrer sur la compréhension de tout ce qui est dit, mais dans le but d'entraîner son oreille aux sons de la langue étrangère).

Ces deux types d'écoute sont importants et recommandés, mais dans cet article, je ne parlerai que d'écoute active et j'expliquerai étape par étape une méthode pour pratiquer efficacement l'écoute active en vous donnant quelques conseils qui se sont avérés très utiles pour mes étudiants et qui les ont aidés à améliorer considérablement leurs compétences en matière d'écoute et de compréhension.

Pourquoi la compréhension orale est-elle plus difficile que la compréhension écrite ?


I l faut considérer que la plupart des difficultés de compréhension d'un fichier audio oral par rapport à un texte écrit découlent principalement de ces trois facteurs (en plus des facteurs psychologiques liés à l'anxiété) :
Dans le cas d'un texte écrit, le temps joue en notre faveur : nous pouvons relire une phrase peu claire, réfléchir au sens d'un mot ou d'une expression, éventuellement consulter un dictionnaire, tandis que dans le cas d'un discours oral, qu'il soit lu ou improvisé, la compréhension doit être immédiate.

Très souvent, un locuteur, surtout s'il est de langue maternelle ou s'il a une bonne maîtrise de la langue, a tendance à relier les mots (en anglais, on parle de connected speech). Le discours peut donc, dans certains cas, être perçu comme un flot de mots et nous pouvons avoir des difficultés à séparer les différents mots qui composent une phrase. Par conséquent, si nous ne pouvons pas identifier et reconnaître les mots, nous ne pouvons pas comprendre leur signification. Nous pourrions même penser que notre interlocuteur utilise un mot que nous ne connaissons pas alors qu'en réalité il s'agit d'un terme que nous connaissons et que nous ne reconnaissons pas (peut-être que nous le prononçons incorrectement et que nous ne l'identifions pas dans le discours de notre interlocuteur qui le prononce correctement).

Enfin, l'accent du notre interlocuteur peut constituer une difficulté supplémentaire s'il a un fort accent régional, s'il est étranger ou s'il parle simplement très vite et sans articuler les mots (sans parler d'éventuels problèmes externes dans le cas, par exemple, d'une conversation téléphonique ou d'un appel vidéo avec un son de mauvaise qualité).

Alors, comment puis-je améliorer ma capacité d'écoute ?

T out d'abord, vous devez essayer d'être aussi exposé que possible à la langue que vous apprenez. Essayez de vous immerger dans la langue en écoutant des podcasts, les bulletins d'information ou en regardant des vidéos sur des sujets que vous aimez. Dans un autre article de ce blog, nous avons parlé de la manière d'utiliser efficacement les films et les séries télévisées pour améliorer nos capacités d'écoute.

Dans cet article, je vous donnerai quelques instructions pratiques, à suivre étape par étape, afin de faire un exercice d'écoute efficace.

1 - Sélectionnez le sujet en choisissant le podcast ou le fichier audio sur lequel vous souhaitez vous entraîner (sans regarder la transcription et, bien sûr, sans le garder à portée de main pendant l'exercice d'écoute !).

2 - Avant de cliquer sur le bouton "lecture" et d'écouter le texte, vous devez vous préparer en faisant une petite séance de remue-méninges (maximum 15 minutes). Pensez à des mots ou des expressions qui pourraient être utilisés dans le fichier audio que vous allez écouter, utilisez un dictionnaire pour rechercher les traductions de certains mots ou expressions auxquels vous pourriez ne penser que dans votre langue maternelle et non dans la langue cible et qui pourraient vous être utiles pour parler du sujet choisi.
Vous créerez ainsi un petit glossaire qui vous sera également très utile pour enrichir votre vocabulaire. Dans le post sur l'expansion du vocabulaire nous avons parlé de l'importance d'apprendre des mots et des expressions en les mémorisant dans leur contexte afin de les retenir plus facilement. Cette préparation vous sera certainement utile pour affronter l'exercice d'écoute de manière plus détendue et vous aurez sûrement appris de nouveaux termes ou expressions qui n'ont peut-être pas été utilisés dans la chanson en question, mais qui pourraient vous être utiles à l'avenir.

3 - Écoutez le texte une première fois en essayant de noter à la fois la structure et le contenu du texte sans vous concentrer sur chaque mot, mais sur le sens général du discours. Par exemple, il est inutile d'écrire une date ou un chiffre si vous êtes incapable de le relier au discours parce que vous n'avez pas compris à quoi il se référait. Vous pouvez noter sur une feuille les informations principales car se souvenir d'un texte sans notes est une difficulté supplémentaire. Ces annotations ne doivent pas nécessairement être rédigées en langue étrangère, écrivez-les dans votre langue maternelle si vous préférez et n'écrivez pas des phrases entières, mais simplement quelques mots clés ou même de petits symboles qui ne doivent vous aider qu'à vous souvenir de ce qui est dit dans le texte.

4 - Maintenant, écoutez le texte encore une ou deux fois pour comprendre plus d'informations sur le contenu. Vous pouvez diviser le texte en plus petites sections (selon la structure que vous avez identifiée lors de l'écoute précédente). Écoutez une partie du texte à la fois, mettez l'enregistrement en pause. N'oubliez pas de vérifier si vous comprenez les principales informations et, si nécessaire, réécoutez cette partie en vous concentrant sur le contenu maintenant que la structure du texte est claire. Procédez ensuite de la même manière pour les autres parties du texte.

Maintenant, après avoir écouté le texte environ trois fois, vous devriez avoir compris les informations principales. Si la réponse est "oui", vous pouvez passer directement à l'étape 8, sinon, si vous rencontrez encore des difficultés, lisez les trois points suivants :

5 - Si vous avez beaucoup de difficultés et vous ne comprenez pas plusieurs passages du texte, vous ne devrez pas écouter l'enregistrement en boucle : votre sentiment de frustration ne fera qu'augmenter et vous ne comprendrez pas beaucoup plus à chaque nouvelle écoute. Si vous êtes en train de faire l'exercice seul et que vous ne pouvez pas recourir à d'autres options (un enseignant peut lire le texte plus lentement ou paraphraser certaines parties plus difficiles pour vous aider à comprendre les parties du texte qui sont plus difficiles), vous pouvez essayer de transcrire les parties du texte qui vous semblent plus difficiles. Pour ce faire, écoutez quelques mots et écrivez-les sur une feuille de papier, réécoutez-les et continuez à transcrire les phrases difficiles, puis lisez-les pour voir si la compréhension du texte est maintenant plus facile. N'oubliez pas que la transcription est une activité qui prend beaucoup de temps : même les professionnels qui transcrivent des textes dans le cadre de leur travail considèrent qu'il faut au moins 6 minutes pour transcrire une minute du texte original !

6 - Sur de nombreux livres consacrés aux exercices de compréhension orale et sur certains sites Internet contenant des podcasts, il y a des exercices pour tester la compréhension du texte. Certains types d'exercices consistent à répondre à des questions sur le texte et vous permettent ainsi de mieux identifier les points principaux du discours, tandis que d'autres exercices comprennent par exemple le classique "texte à trous" à compléter avec les mots manquants. Ce dernier exercice est à mon avis très utile lorsque vous rencontrez des difficultés de compréhension car les mots sont presque entièrement à votre disposition, une sorte de transcription, et vous n'avez qu'à identifier quelques mots nécessaires pour compléter le texte.

7 - Au lieu de procéder à la transcription du texte (point 5) ou aux exercices complémentaires pour vérifier la compréhension du texte (point 6), vous pouvez consulter la transcription du texte qui est généralement fournie dans tous les livres ou sur les différents sites Internet proposant des podcasts de compréhension orale. Lisez la transcription, notez les mots qui vous posaient des difficultés et vous verrez que, dans la plupart des cas, ces passages ne sont pas si difficiles. Comme mentionné au début de cet article, la difficulté de compréhension orale réside souvent dans le fait que les mots sont liés entre eux lorsque on parle vite et que vous ne les reconnaissez pas. S'il y a des expressions ou des mots inconnus, utilisez un dictionnaire pour comprendre le sens de la phrase. La transcription devrait toujours être le dernier recours : faire un exercice d'écoute et lire le texte écrit parce que vous ne pouvez pas comprendre le passage est un peu comme jeter l'éponge et baisser les bras. Mais il est vrai que si un passage est difficile, nous devons être capables de compléter l'exercice et passer à autre chose.

8 - Bravo ! Maintenant, vous comprenez assez bien le texte. Certains détails peuvent encore être flous et, peut-être par curiosité ou pour écarter un doute, vous pourriez vouloir consulter rapidement la transcription du texte (en vous concentrant uniquement sur les parties où vous avez rencontré des difficultés). Maintenant, écoutez le texte une dernière fois, du début à la fin, sans la transcription et sans regarder vos notes : tout doit être compréhensible et clair !

9 - C'est la phase la plus importante ! Téléchargez le fichier audio et créez une archive sur une clé USB ou sur un dossier sur votre PC où vous enregistrerez tous les fichiers audio que vous avez écoutés et sur lesquels vous vous êtes exercé de manière approfondie. Écoutez ensuite ces fichiers audio régulièrement (au moins deux fois par mois). Chaque fois que vous les écouterez, ils vous sembleront plus compréhensibles et vous consoliderez également votre connaissance du vocabulaire qui y est contenu, que vous aurez peut-être vérifié dans le dictionnaire et inséré dans un carnet où vous noter le vocabulaire.

Quelques sites utiles pour améliorer sa compréhension orale

V oici deux sites que j'aime beaucoup où vous pouvez trouver des podcasts gratuits qui sont très utiles pour améliorer la compréhension orale en anglais. Les deux sites proposent des podcasts avec les transcriptions des textes et sont adaptés aux étudiants ayant un niveau pré-intermédiaire ou intermédiaire :

Listen a minute (courts podcasts d'une minute accompagnés d'exercices)

BBC - 6 Minute English (podcasts d'une durée de 6 minutes)



Encore quelques conseils…

L' exercice d'écoute est difficile, alors mettez-vous dans les meilleures conditions (même psychologiques) pour le faire au mieux :

Évitez toute forme de distraction : si vous ne prenez pas de notes, vous pouvez également fermer les yeux pour vous concentrer uniquement sur la voix de l'orateur. Faire un exercice d'écoute active dans une langue étrangère tout en conduisant ou en repassant vos vêtements est plutôt inutile !

Utilisez des écouteurs plutôt que des haut-parleurs pour une meilleure qualité sonore.

Ne montez pas le volume trop fort : c'est une réaction normale et naturelle quand on ne comprend pas ce qu'on écoute, mais essayez de ne pas le faire car souvent la qualité du son se dégrade quand on monte le volume !

Ne gardez pas la transcription à portée de main. C'est la même chose que pour les sous-titres des films : si le texte est disponible, nous faisons un effort conscient pour ne pas laisser notre regard s'y poser dessus et cela nous enlève l'énergie que nous devrions canaliser pour écouter le texte ! Ne gardez qu'une feuille blanche et un crayon devant vous et ne mettez pas la transcription sur l'écran de votre PC.

Complétez toujours un exercice d'écoute dans un délai de temps raisonnable : n'écoutez pas 20 fois le même enregistrement que vous n'êtes pas en train de comprendre, mais consultez plutôt la transcription et terminez l'exercice. Comme préconisé ci-dessus, vous réécouterez ce texte dans les jours qui suivent et à chaque fois vous comprendrez un peu plus ! Vous serez également conscient que vous avez terminé un exercice, ce qui est très important sur le plan psychologique.

La qualité est plus importante que la quantité : comme pour toute chose, faire un exercice d'écoute rapidement et mal (par exemple en lisant la transcription tout de suite ou "en écoutant" l'enregistrement tout en lisant la transcription) dans le but d'écouter plusieurs textes est vraiment sans intérêt. Il vaut mieux faire un seul exercice d'écoute de 2 minutes par jour, mais de manière efficace, plutôt qu'écouter 10 enregistrements sans trop comprendre ou en gardant la transcription sous les yeux.

Ne vous découragez pas ! L'écoute est la capacité la plus difficile à améliorer, surtout si vous ne vivez pas dans le pays de la langue que vous apprenez. Comme l'a sagement dit Desmond Tutu, "Il n'y a qu'une seule façon de manger un éléphant : une bouchée à la fois" : une bouchée après l'autre, vous y arriverez !

Cet article est également disponible en anglais et en italien. Cliquez sur le symbole du drapeau en haut à droite pour changer de langue.